Un pirate loin des Caraïbes

Attention! Voici une infirmation que je n’ai pas encore vérifiée:Rob Rothberg, un gars qui avait comme passe temps de cracker des logiciel (il faisait partie du groupe Pirates With Attitudes) est en prison pour 18 mois avec des dettes de 200,000$. Pourtant il ne vendait pas ces logiciels.
Cet homme aurait donc utilisé ses connaissances pour accéder à des outils informatiques qui sont là et qu’on n’a qu’à prendre si on sait comment. C’est comme si l’eau qui sort de notre robinet était vendue par des gens qui ne voudrait pas qu’on ouvre notre robinet. Et supposons que nos robinets seraient un peu spéciaux et que seules des personnes aguéries pourrait le faire couler aisément. À quel point est-ce que ces gens aguéris seraient criminel en ouvrant le robinet d’un geste simple pour eux. La faute ne reviendrait-elle pas un peu à ceux qui vendent quelque chose de trop facilement accessible. Autre exemple: si quelqu’un laisse trainer son porte-feuille sans surveillance dans un lieu publique, la personne qui le prend est coupable oui, mais la personne qui l’a laissé trainer l’est aussi. je veux dire que les constructeurs de logiciel sont coupables de faire des produits si facilement copiables et si faciles à prendre sans que personne ne s’en rende compte et ils devraient assumer leurs fautes et peut-être avertir les pirates de fin de semaine, mais pas les foutre en prison!
Voici les site de ce gars (et en passant je n’en ai pas vérifier l’authenticité donc avant de vouloir faire un don ou quoi que ce soit, svp vérifier l’authenticité du site. Ma réflexion n’en demeurera, quoi qu’il advienne, pas moins authentique elle.)
http://www.freerobrothberg.com/