Sur le seuil


Je viens d’aller voir l’avant-première du film d’horreur québécois “Sur le seuil” d’Éric Tessier.
Ça fait VRAIMENT mais VRAIMENT du bien de voir quelque chose de différent au cinéma québécois. bien que je sois sorti un peu mitigé, j’ai passé une très bonne soirée. D’un côté disons que le film est bien soutenu sans longeur, bien raconté et d’une technique presqu’impécable. J’ai adoré l’athmosphère sombre qui demeure très constante tout le long du film. J’ai bien aimé la scène finale.
Mais d’un autre côté, faut pas se le cacher, c’est un film de série B (la scène du curé avec son sceau de sang et sa moppe en est particulièrement catégorisante). Ma grande déception (très personnelle) se résume en deux mots: mal absolu! Dans ce film on a affaire au mal absolu: “Ce n’est pas le diable, c’est le mal à l’état pur”. Disons que c’est un vieux concept cliché qui me rebute à chaque fois depuis qu’on nous l’a servi entre autres dans “Le 5e élément”. Aussi j’ai beaucoup de difficultés à excuser les nombreuses invraisemblances du scénario: par exemple pourquoi personne n’appelle la police quand on découvre un tas de cadavres ou quand on se rend compte qu’on a vraisemblablement affaire à un écrivain psychopathe?
Pour ce qui est du jeu des acteurs, j’ai pas été trop déçu de Michel Côté et Patrick Huard. Mais je crois qu’une réécriture des dialogues aurait pu aider tous les acteurs à mieux faire leur travail. Entre autre une valse hésitation entre un français international et un québécois pure laine est un peu agaçante et certaines phrases manquent vraiment de naturel.
Somme toute, j’espère vraiment que ce n’est que le début pour le film d’horreur québécois.
D’ailleurs, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi il n’y avait pas eu de long métrage québécois d’HORREUR avant septembre 2003??? Quand je pense à ça je trouve tellement qu’on est une petite culture pauvre pauvre pauvre… Pensez-y le film d’horreur c’est pas un concept nouveau, mais qu’est-ce qu’on attendait pour commencer à l’exploiter???????? Bravo et merci M. Tessier!!!!