Tokyo journal

Wachhh! On est déjà mercredi! J’ai l’impression d’être à peine arrivé! En tous cas il fait super beau depuis que je suis ici. Un peu froid quand même le soir, mais le jour on sent la chaleur du soleil. Disons que je m’ennui pas du tout des glaçons au travers de mes cils à Montréal!
Donc ce vendredi, je arrivé à Hiroo où je loue une chambre pour 2 semaines, après un survol du Canada et du Pacifique en passant par Vancouver. J’ai pu photographier de très beau paysage aérien. Vancouver semble souvent couvert de nuages, d’où probablement le nom de cette ville 😉 .

Départ de Montréal: y fait frette en crisse! (scuzez le sacre, mais ça défoule; J’ai toujours cru que c’était à cause du froid que les Québécois ont inventé le sacrage.)


Les rocheuses juste avant d’arrivé où les nuages couvrent tout de façon constante.


Atterrissage à Vancouver. Une odeur d’herbe mouillée nous accueille. C’est quand même réconfortant de ne plus voir un peu de verdure remplacer la blanchure froide.

Enfin, arrivée au Japon après 15 heure de vol. Quel soulagement de retrouver ce pays du cellulaire levant que j’aime tant!

Mon premier réveil (à 4 heure du matin). Je couche dans une piece à Tatami et j’adore ça. L,appartement où je loue la chambre est plutôt moderne, mais la pièce où je couche a un cachet plus traditionnel.


Un panorama vu du balcon de l’appartement où je reste.


Les japonais sont réputés pour adorer les bains (ce à cause du fait que le Japon est rempli de sources d’eau chaude naturelle).Mais ici c’est plutôt un bain de foule que je prend; à Tokyo ça s’impose. Mais je ne connais pas un autre endroit au monde où prendre un bain de foule est si agréable, tant les gens sont civilisé et propre de leur personne. D’ailleurs Tokyo est toujours remplie de bonnes odeurs. À chaque moment de l’année différentes floraisons se succèdent et les japonaises ont du goût et savent bien se parfumer!


Ce que j’aime bien de l’urbanisme de Tokyo, c’est ce chaos dans l’arragement des édifices: pas un building ne semble orienté dans le même sens. N’est-ce pas la façon dont la nature procède lorsqu’elle laisse se créer une forêt? Je trouve que ça donne un cachet plus organique à ville et ça rend le béton plus sympathique.


À chaque matin, je vais au combini (dépanneur) de la chaîne Seven Eleven pour me chercher un déjeuner. Pour 3-4$ j’ai quelque chose de frais du jour et très santé. Faut dire que le dépanneurs ici n’ont absolument rien à voir avec ceux de l’amérique. Au Japon ce sont des chaînes avec de très hauts standards pour la qualité de la nourriture. Si vous connaisez la boulangerie Première Moisson à Montréal, et bien vous pouvez imaginer un monde où y’aurait des première moisson à chaque coin de rue et ça ressemblerait à Tokyo. Je vous laisse essayer d’imaginer ce que sont les épiceries fines de Tokyo… Car oui elles sont d’un niveau qui là ne trouve pas de comparaison à
Montréal… Le prix suit aussi par contre.
Dimanche, je suis allé à une rencontre du club des Québécois de Tokyo. Un petit club dont le nombre de membre oscille entre 5 et 30. J’en avait d’ailleurs profiter pour y inviter des japonaises avec qui je participe à des échanges linguistiques par email. Finalement on était 10 dont la moitié était les personnes que j’avais invité. On s’est bien amusé au Café La bohème de Shinjuku Gyoenmae. Le soir venu, moi, mon “ex” Yasuko et Hiroe (que j’ai rencontré au meeting Quebec wa) nous sommes allé à Roppongi pour voir Roppongi Hills. Roppongi Hills est une place flambant neuve composée d’une immense tour et de plusieurs bâtiments à l’architecture ultra-high-tech où l’on trouve des restaurants et boutiques chics.


Et bien sûr ils ont les fameux sièges électroniques dans les toilettes publiques.
La plupart de ces sièges ont le jet d’eau avant et arrière, la température du siège réglable, la force du jet d’eau réglable et la tempature du séchoir réglable (oui il y a même un séchoir). J’adore ces toilettes! Parfait pour les popotins sensibles!

Lundi soir, je suis allé à Asakusabashi près de Akihabara (le quartier de l’électronique) où Yasuko reste dans un Youth Hostel pour se trouver un apparte à Tokyo. J’ai été surpris de voir partout des enseigne qui interdise de fumer en marchant ainsi que de stationner son vélo! J’y ai souper avec Yasuko.
Mardi soir, je suis allé Visiter Xenn Studio. Une boîte de production d’animation 3D, près d’Harajuku (le quartier des filles cosplayer). On est allé souper dans un Izakaya, moi Keiko san Et Fred (un Français d’origine qui a roulé sa bosse dans le monde des effets spéciaux, en passant par La cité des enfants perdus, Titanic, Godzilla, pour aboutir réalisateur à Tokyo. Aussi Greggman est venu nous rejoindre. Greggman est un programmeur qui travaille chez Sony Tokyo dans le domaine des jeux vidéo. C’est lui qui a programmé un plugin qui permet de voir de voir des thumbnails de par exemple tga et quicktime directement dans explorer (on l’utilise chez Ubi).
Bon bien, aujourd’hui je vais à Akihabara pour me magasiner un dictionnaire!!!