Miss météo avec Patrice Robitaille

L'autre jour j'ai dû attendre quelques minutes pour rentrer chez-moi pour ne pas interrompre le tournage d'une suite de Miss météo (je crois) directement devant ma porte. J'ai serré la pince de Patrice Robitaille au passage (on avait fait connaissance au lancement de Québec-Montréal de Ricardo Trogi) mais après lui avoir dit quelques mots, je me suis demandé si il m'avait vraiment reconnu avec casque de vélo où si il m'avait pris pour un de ses fans simplement... haha! :) Ce que je suis aussi depuis que j'ai vu le court métrage "C'est arrivé près de chez nous" toujours de Ricardo Trogi avec aussi Jean-Phillipe Pearson. Quand j'avais vu Patrice dans ce court métrage dans le temps que je fréquentais le festival Vidéastes Recherché, j'avais été très très impressionné par la qualité du jeu des acteurs de la gagne à Ricardo (et par les dialogues aussi truculents que du Woody Allen, dont je suis aussi un fan éternel). Et je ne fus pas surpris du tout de voir Patrice devenir la vedette qu'il est aujourd'hui.
J'ai joué au paparazzi en prenant ces queslques photos de ma fenêtre:

Vous pouvez cliquez ici pour voir ce slideshow en plus gros.


Ne jamais, jamais se fiez à ce qu'ils vous disent!!!! Les pertes de BMO.

Un peu comme faut pas se fier à future shop quand ils vous disent que votre produit n'est pas réparable et qu'il serait mieux d'en acheter un autre... Et bien faut pas non plus se fier aux banquiers quand ils vous disent que votre argent est plus en sécurité dans LEURS mains que dans les vôtres.
C'est qu'il y a presqu'un an, en juin 2006, j'étais aller rencontrer une conseillère à la banque de Montréal lui demandant comment ça fonctionne si je veux achetrer moi-même des actions et d'autres produits d'investissement. Elle ne voulais pas m'expliquer me disant que je serais mieux de faire confiance aux gestionnaires anonymes de la banque de Montréal, eux-autres ils connaissent ça bien plus que moi, je suis bien mieux d'acheter un fond de la banque et laisser mon argent croître tout seul... iiiiiiiiiiiiinnnn! mauvaise réponse. Je la trouvais achalante, elle ne voulais pas me répondre et insistait pour dire que je reviendrais quand j'aurais perdu assez d' argent à la bourse en tentant d'investir moi-même. Et bien je suis allé ailleurs (chez HSBC, qui ont un très bon service) et j'investis moi-même depuis et ça va très bien. J'ai atteint mon butde faire plus d'argent qu'en laissant mon cash dans un compte en banque. Tandis que... tandis que... et bien récemment, BMO annonçait qu'ils encaissaient les plus lourdes pertes de l'histoire canadienne dû à de mauvais placements!!! Alors ai-je bien fait de ne pas me fier à ce qu'ils me disaient!!!
Je me fie plus à un des plus grand investisseur que la terre ait connu qui s'appelle Peter Lynch, lui il dit qu'un professionnel de l'investissement ça n'existe pas et que chacun peut investirr mieux que ces soi-disant professionnels seulement en se servant de nos propres champs de connaissances spécialisées pour éclairer nos placements. Par exemple un garagiste vas investir dans une compagnie de distribution de pièces d'auto parce qu'ils sait quelle est la meilleurs compagnie dans ce domaine (ce qu'un banquier ne sait sûrement pas, lui).
Les pertes les plus lourdes de l'histoire du Canada pour la banque de Montréal dues à de mauvaise décissions d'investissement.


Un morceau de marbre se détache d'un building à Toronto


Quand il vente fort au centre-ville de Montréal, j'ai touours la crainte qu'une brique se détache d'un des tout à fait inutilememt hauts buildings laids du centre-ville.
Voilà qu'un morceau de marbre de 250 putain de kilo s'est détaché du 60e d'un building à Toronto. Et je suis à peu près sûr que les même contracteurs qui ont fait ce building ont dû en faire au moins un à Montréal aussi. Alors gare à vos tête si vous passez par le centre-ville!
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/regional/modele.asp?page=/regions/Ontario/2007/05/16/002-marbre-tour.shtml


Réparation d'un laptop.



Je viens de monter en grade dans la hierachie des otakus car j'ai réussi à réparer moi-même un laptop!
Une amie de Yuka est allée chez futureshop avec son laptop qui n'arrêtait pas de fermer tout seul. Le réparateur lui a dit qu'elle devait changer le mother board et que ça coûterait trop cher à réparer et qu'elle était mieux d'en acheté un autre. Ce qu'elle a donc fait. Mais elle pensait jeter le laptop, je lui ai donc dit de me laisser plutôt que je tenterais de le réparer.
J'ai fait une petite recherche google pour tomber sur ces pages:
Toshiba Satellite A70 Power Problems (Again)
How to dismantle Toshiba Satellite A70/A75. Repair laptop yourself. Disassembly manual with pictures.
Ha ouuuiii vraiment l'internet c'est l'avenir hahaha!
Donc le problème est un problème très commun chez les laptop A70. Toshiba s'est même fait poursuivre aux USA pour ce problème et ils ont dû rembourser un tas de gens. Je n'ai plus eu qu'à aller chez Addisson m'acheter un kit de soudure électronique et à démonter le portable pour déssouder, nettoyer et ressouder la pièce. Ce qui m'a pris plusieurs heures, mais maintemant il marche!!!
Mon petit conseil de Popeye le marin c'est: pour tout problème, faites donc une petite recherche Google avant toute chose. Utilisez les ", les + et les - et vous trouverez tout de suite la réponse et les instructions pour tout régler.


Lyrtech Digital Signal Processing

Lyrtech est une compagnie à Québec de programmation de FPGA (chips programmables) pour diverses applications. Ils achète ces chips programmables à des fournisseurs comme Xilinx et les programmes pour des apllications spécialisées. J'ai un peu pris part à leur aventure en achetant des parts dans leur compagnie.
Lyrtech sur Google Finance.
Lyrtech sur Yahoo Finance.
Quelques articles récents sur Lyrtech:
Lyrtech déménage au Parc Techno: 6 millions.
Lyrtech obtient des nouveaux contrats pour une valeur de 5 M$ US.
Les revenus grimpe de 137% en 2006 (mais ils ont toujours des pertes cependant dû au fait qu'ils ont acheté une usine à Montréal).


Ron Mueck

Je viens juste de revenir de l'exposition du sculpteur Ron Mueck à Ottawa. C'était la dernière semaine de l'exposition alors il y avait foule. On a attendu une heure en ligne, mais ça valait la peine.
Ron Mueck est un sculpteur hyper réaliste Australien. Il a travaillé dans les effects spéciaux pour le cinéma et en publicité avant de commencer à faire des expositions dans les musées en tant qu'artiste indépendant. J'adore les expressions d'inquiétude et de fragilité et la représentation de réalité crue qui se retrouve dans ses personnages. L'attention au détail de chaque poils et de chaque pore de peau témoigne d'une discipline de moine de shaolin appliqué à un travail de sculpture.
J'ai réussi à prendre quelques photos...