Grand Jackie!

Dans les Top Rated sur Youtube, un top 10 des cascades de Jackie Chan. Je me souviens du jour où j’ai vu la top 1. C’est celle du film “Police Force” où Jackie saute sur un poteau dans un centre d’achat pour descendre d’innombrables étages en se faisant réellement électrocuté par des guirlandes et en passant à travers un toit de vitre. C’était dans le temps où il était encore très peu connu en amérique et je l’avais découvert par des cassettes VHS que des amis asiatiques me prêtaient. C’était le temps de snake and Crane Art of shaolin et The Fearless Hyena: le top de sa forme. Et avec toutes les cascades qu’il a fait depuis, ça relève du miracle qu’il puisse encore faire des films. Je me demande si il prend des médicament contre la douleur ou si il endure le martyre des ses innombrales blessures…
Chose amusante, au Japon, on ne l’appelle pas Jackie Chan mais bien Jackie “Chen”. Car en japonais on ajoute “chan” à la suite d’un prénom pour faire affectueux. Comme par exemple ma blonde m’appelle Lino-chan. Et je suis déjà allé mangé à Tokyo, Shibuya, manger dans un restaurant appelé (attention: jeude mot ringuard): Jackie’s Kitchen… où le seul lien avec Jackie Chen était sa face sur les napkin et des petits écrans plats avec des films de Jackie Chan sur les murs. Je crois que ça a du fermer depuis…
Quel homme ce Jackie!