Akihiro Okawa 1er chanceux au lancement de la playstation 3 à Akihabara

Aujourd'hui, le lancement officiel de la playstation 3 de Sony avait lieu au Japon. La console sera lancé au canada le 17 novembre 2006, donc cette semaine, ceux qui en veulent devront faire la file le jeudi pour espérer mettre la main sur une des 5 à 10 consoles qu'il y aura par magasin.
À Tokyo, il y a un quartier appelé Akihabara. En fait les quartier de Tokyo sont comme nos villes, au Canada. Donc Akihabara c'est une ville de l'électronique, des mangas, des figurines et des jeux vidéos. On l'appelle aussi Otaku town. J'ai déjà passé une semaine entière à faire le tour des magasins de figurines.
C'est là que le lancement officiel a eu lieu et Akihiro Okawa, 25 ans fut le premier client du magasin Yodobashi Akiba à pouvoir se procurer une playstation 3. Yodo bashi Akiba est le p^lus gros magasin d'électronique au Japon, ouvert en septembre 2005.

L'heureux patient.

Le plus gros magasin d'électronique au Japon et probablement au monde: Yodobashi Akiba.
Il fut bien chanceux, car plus de 2000 personnes faisaient la file à l'ouverture du magasin à 7 AM.

Voici une photo de keitai (tel cel) de la file devant Yodobashi Akiba, la veille. La ligne s'étend sur 4-500m. Un membre du personnel du magasin disait aux gens de ne pas faire la file car la vente n'était pas commencé. Mais les gamers ont répondu qu'il ferait la file quand même!!! La photo link vers la blog où j'ai lu ça (la traduction Google est cependant imcompréhensible).


Tokyo journal

Wachhh! On est déjà mercredi! J'ai l'impression d'être à peine arrivé! En tous cas il fait super beau depuis que je suis ici. Un peu froid quand même le soir, mais le jour on sent la chaleur du soleil. Disons que je m'ennui pas du tout des glaçons au travers de mes cils à Montréal!
Donc ce vendredi, je arrivé à Hiroo où je loue une chambre pour 2 semaines, après un survol du Canada et du Pacifique en passant par Vancouver. J'ai pu photographier de très beau paysage aérien. Vancouver semble souvent couvert de nuages, d'où probablement le nom de cette ville ;) .

Départ de Montréal: y fait frette en crisse! (scuzez le sacre, mais ça défoule; J'ai toujours cru que c'était à cause du froid que les Québécois ont inventé le sacrage.)


Les rocheuses juste avant d'arrivé où les nuages couvrent tout de façon constante.


Atterrissage à Vancouver. Une odeur d'herbe mouillée nous accueille. C'est quand même réconfortant de ne plus voir un peu de verdure remplacer la blanchure froide.

Enfin, arrivée au Japon après 15 heure de vol. Quel soulagement de retrouver ce pays du cellulaire levant que j'aime tant!

Mon premier réveil (à 4 heure du matin). Je couche dans une piece à Tatami et j'adore ça. L,appartement où je loue la chambre est plutôt moderne, mais la pièce où je couche a un cachet plus traditionnel.


Un panorama vu du balcon de l'appartement où je reste.


Les japonais sont réputés pour adorer les bains (ce à cause du fait que le Japon est rempli de sources d'eau chaude naturelle).Mais ici c'est plutôt un bain de foule que je prend; à Tokyo ça s'impose. Mais je ne connais pas un autre endroit au monde où prendre un bain de foule est si agréable, tant les gens sont civilisé et propre de leur personne. D'ailleurs Tokyo est toujours remplie de bonnes odeurs. À chaque moment de l'année différentes floraisons se succèdent et les japonaises ont du goût et savent bien se parfumer!


Ce que j'aime bien de l'urbanisme de Tokyo, c'est ce chaos dans l'arragement des édifices: pas un building ne semble orienté dans le même sens. N'est-ce pas la façon dont la nature procède lorsqu'elle laisse se créer une forêt? Je trouve que ça donne un cachet plus organique à ville et ça rend le béton plus sympathique.


À chaque matin, je vais au combini (dépanneur) de la chaîne Seven Eleven pour me chercher un déjeuner. Pour 3-4$ j'ai quelque chose de frais du jour et très santé. Faut dire que le dépanneurs ici n'ont absolument rien à voir avec ceux de l'amérique. Au Japon ce sont des chaînes avec de très hauts standards pour la qualité de la nourriture. Si vous connaisez la boulangerie Première Moisson à Montréal, et bien vous pouvez imaginer un monde où y'aurait des première moisson à chaque coin de rue et ça ressemblerait à Tokyo. Je vous laisse essayer d'imaginer ce que sont les épiceries fines de Tokyo... Car oui elles sont d'un niveau qui là ne trouve pas de comparaison à
Montréal... Le prix suit aussi par contre.
Dimanche, je suis allé à une rencontre du club des Québécois de Tokyo. Un petit club dont le nombre de membre oscille entre 5 et 30. J'en avait d'ailleurs profiter pour y inviter des japonaises avec qui je participe à des échanges linguistiques par email. Finalement on était 10 dont la moitié était les personnes que j'avais invité. On s'est bien amusé au Café La bohème de Shinjuku Gyoenmae. Le soir venu, moi, mon "ex" Yasuko et Hiroe (que j'ai rencontré au meeting Quebec wa) nous sommes allé à Roppongi pour voir Roppongi Hills. Roppongi Hills est une place flambant neuve composée d'une immense tour et de plusieurs bâtiments à l'architecture ultra-high-tech où l'on trouve des restaurants et boutiques chics.


Et bien sûr ils ont les fameux sièges électroniques dans les toilettes publiques.
La plupart de ces sièges ont le jet d'eau avant et arrière, la température du siège réglable, la force du jet d'eau réglable et la tempature du séchoir réglable (oui il y a même un séchoir). J'adore ces toilettes! Parfait pour les popotins sensibles!

Lundi soir, je suis allé à Asakusabashi près de Akihabara (le quartier de l'électronique) où Yasuko reste dans un Youth Hostel pour se trouver un apparte à Tokyo. J'ai été surpris de voir partout des enseigne qui interdise de fumer en marchant ainsi que de stationner son vélo! J'y ai souper avec Yasuko.
Mardi soir, je suis allé Visiter Xenn Studio. Une boîte de production d'animation 3D, près d'Harajuku (le quartier des filles cosplayer). On est allé souper dans un Izakaya, moi Keiko san Et Fred (un Français d'origine qui a roulé sa bosse dans le monde des effets spéciaux, en passant par La cité des enfants perdus, Titanic, Godzilla, pour aboutir réalisateur à Tokyo. Aussi Greggman est venu nous rejoindre. Greggman est un programmeur qui travaille chez Sony Tokyo dans le domaine des jeux vidéo. C'est lui qui a programmé un plugin qui permet de voir de voir des thumbnails de par exemple tga et quicktime directement dans explorer (on l'utilise chez Ubi).
Bon bien, aujourd'hui je vais à Akihabara pour me magasiner un dictionnaire!!!


Nippon TV

Voici quelques liens de télé japonaise qui diffuse en direct sur le web:
Ça c'Est ChannelJ
http://www.channelj.co.jp/meta/toppage.asx
Ça c'est la télé de Japan Airline (des reportages sur les destinations voyages de japonais:
http://www.jal.co.jp/broadband/tvwindow/index.html
Et ici, Impress TV:
http://impress.tv/
Avec ce dernier, ImpressTV, on peut choisir l'option Large avec 300K et mettre ça en fullscreen en right clickant et c'est la plus belle qualité de livestream que j'ai jamais vu! Impressionnant! Présentement y'a une émission à propos d'ordinateur et de carte mère.
J'ai remarqué ce logo à côté de ce livestream:
C'est vraiment KAKOII!!! (cool)
Ça c'est une liste de livestream content from japan:
http://watch.squidtv.net/010302asia1h-04japan.html
Ça c'est la radio de NHK:
http://www.nhk.or.jp/rj/asx/rjwmt56.asx


Nakano

À la même date l'an dernier, j'étais à Tokyo, derrière un chauffeur de métro ganté de blanc qui me menait à la station Nakano. Je m'y rendais dans le but de réussir à trouver des posters des films de Miyazaki, car à cette station il y a plusieurs boutiques de manga, anime et posters. Mais voilà qu'en m'y rendant je m'arrête dans un parc près de la station où plusieurs jeunes gens s'adonnent à diverses disciplines artistiques. Voyez ce petit quicktime que j'ai fait avec ma miniDV japonaise achetée dans le quartier Akihabara:

Aussi disponible en media player ici.


Race Queens 2

J'avais déjà parlé des Races Queens sur ce site.
Je viens de tomber sur un site qui me donne le goût de devenir designer (et photographe) de costumes de Race Queens:
http://www.queenlyqueen.com/
C'est vraiment inspirant pour l'idéation de costumes de science-fiction. Comme vous pouvez le voir ci-après:



Et celle-ci vient d'un autre site:

Et bien sûr, tout ce qui porte le logo Ferrari a toujours un petit quelque chose de plus:

Ça nous prendrait des Races Queens avec le logo de Phylactère Cola pour faire la promo de notre DVD!!!


Japander: prostitution holywoodienne made in Japan

Plusieurs vedettes américaines font des pubs au Japon de produits qu'ils n'utilisent assurément pas (l'évidence en est ridicule). Ces vedettes qui ne font jamais de pubs en amérique doivent être payées très cher pour accepter de le faire au Japon. En tout ces pubs sont hilarantes et le site http://www.japander.com nous permet d'en profiter au dépend de Bruce Willis, un Shwarzie psychédélique, Brad Pitt, Liv Tyler et même Georges Lucas dans des pubs absolument risibles.


Georges Lucas pub 1

Georges Lucas pub 2


The smallest mega pix camera module from SHARP

Ha ces Nippons! Miniaturistes dans l'âme.

Via KoKoRo


C3 2003

Cette fin de semaine à Tokyo, c'est le C3 (Cultural Convention of Characters). Le sous-titre de ce show est "Robots And Angels". En gros c'est une convention réunissant beaucoup de Photographes Otaku. Ceux-ci font la file pour prendre en photo les sexy jeune filles en cosplay. Le photographe Juergen Spech a été à cette convention par pur soucie de documenter le phénomène: voyez sur son site.

Moi je rêve d'aller à cette convention, non par parce que je suis otaku, mais parce que je suis hentai (^U^).


Race Queens


Parlant cosplay, un mot sur les race queens. D'abord je dois vous expliquer ce que sont les idols au Japon. Les idols ce sont des filles dont on collectionne les photos. On connaît leur prénom et on publie des livres entier ne comportant des photos que d'une fille à la fois. Exemple, on a un livre intitulé Yoko et il ne contient que des photos le plus souvent sexy de cette fille. J'ai vu des librairies contenant des étages entier de livres d'idols. Les idols peuvent bien sûr évoluer en actrices ou en top models ou en chanteuses. Les idols sont souvent en front page des revues de manga car le publique cible de ces idols et produits dérivés sont bien sûr les otakus.
Mais le premier niveau des idols est la race queen. Une race queen c'est une fille qui porte un costume super sexy style fetish-uniforme affublé d'une marque de commerce d'un commanditaire très bien mise en évidence. Cette fille se fait ensuite photographiée par une armée de photographes amateurs ou semi-pros qui ont payé le fort prix pour participer à la séance de photo. On publie ensuite des livres ou des cd de photos digitales qu'on vend encore une fois. Le rêve de ces filles est d'évoluer en idols ou top model etc.
Ces filles se voient donc transformées en panneaux publicitaires au même titre qu'une voiture de course.
Voyez plutôt ce site:
http://r-queen.cplaza.ne.jp/


Le cosplay démystifié

Le cosplay des rues de Tokyo est démystifié quelque peu dans ce charmant entrevue par Juergen Specht, un autre photograph gaijin vivant à Tokyo. J'adore en connaître un peu plus sur ces filles qui m'ont complètement mystifié:
http://www.juergenspecht.com/truestories/cosplay/
Il y a aussi une autre démystification très intéressante sur le site de Juergen, celle des homeless de Tokyo:
http://www.juergenspecht.com/truestories/bossofuenopark/