Le Japon en vidéo

Voici le blog vidéo de Taka Yamada:
http://www.brovision.com/

Il est rempli de petit montages vidéo constitués de petits reportages sur sa vie et sur la culture japonaise.
Le même gars fait aussi un site comportant des entrevues avec des jeunes de partout dans le monde, sur la vie de tous les jours:
http://www.brobe.com/
Y'a aussi un gaijin qui a un site commportant plusieurs vidéo dont des extraits d'une exposition de robots plutôt freaks:
http://www.video-link.com/jpn.htm


Japan Photographers

J'écris ce post en anglais car de toute façons, ça concerne une mailing list anglophone.
This week I subscribed to a mailing list called: Japan Photography List. The members are mostly gaijin living in Tokyo (gaijin means stranger in japanese) and they all love taking photos in Japan. A lot of them live in Tokyo and the quality of their work is great!!! Some of them do mobloging. Mobloging is the action to contribute to a website with a portable device, most of the time a cellular phone equiped with a digicam and an internet connection. This kind of stuff is common in Tokyo and a lot cheaper than here. Now there are even a lot of cell phones equiped with a digital video camera so one can shoots movies and upload them directly to a website.
Here are some of the members' websites:
http://www.bastish.net/
Kevin likes birds and to shoot in the Tokyo streets.
Kevin aime les oiseaux et prendre des photos dans la rue.
http://jeansnow.net/movabletype/archives/2003_08.html
This boy lives in Tokyo since 4 years with his
Ce garcon qui vit à Tokyo depuis 4 ans avec sa femme japonaise vient de Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada.
http://www.photokyo.com/index.asp
This one is made by Chris Anderson. And it's a very dynamic one!!! There are random changing thumbnails, we can put comments on each photos and it contains a really interesting moblog.
Ce site est fait par Chris Anderson. Il est vraiment super dynamique!!! Il y a des liens vers les photos qui changent au hasard, on peut mettre des commentaires a chaques photos et il y a un intéressant moblog.
http://www.sushicam.com/
Another one who love to take photos in Tokyo and to live there.
Un autre qui aime prendre beaucoup de photos à Tokyo et y vivre.
http://www.hunkabutta.com/
Mike Clarke is from Toronto. He lives there since a long time with his canadian wife and his little son.
Mike Clarke vient de Toronto. Il habite depuis longtemps a Tokyo avec sa femme canadienne et son fils.


Souvenirs

J'ai ajouté des photos dans ma gallerie. Il s'agit de quelques souvenirs ramenés de Tokyo.

Les posters ont entre autres toute une histoire. J'ai cherché pendant des années les posters des films de Miyazaki, mon réalisateur d'anime préféré. Je n'en avais trouvé nulle part sur le net ni même à Tokyo l'an dernier ni cette année en allant même au musée Miyazaki dont l'architecture impressionante fut dessinée par Miyazaki lui-même. Mais un jour je les ai enfin trouvés dans une petite boutique du quartier Nakano, ils les avaient TOUS! Mais je n'avais pas assez d'argent liquide et ils ne prenaient pas le plastique. Donc je reviens quelques jours plus tard mais je ne trouvais plus la boutique... C'est que les boutiques du centre commercial de Nakano ont des horaires et des jours de congés tout à fait aléatoires. Le quart sont fermés le lundi, un autre quart le mercredi et chaque jour ouvert semble se cloturer selon l'humeur de chaque commis. Et le hic, c'est que lorsqu'une boutique est fermée, tout ce qu'on en voit est une sorte de grosse porte de garage en métal avec quelques idéogrammes japonais que je ne connais pas encore assez. Il a fallu que je revienne au moins quatre fois pour pouvoir enfin me les procurer. Et hier je viens tout juste de les faire plastifiés et je pourrai enfin les afficher. J'ai enfin trouvé la bonne façon de coller une affiche sur un mur solidement et sans l'abimer, grâce à Boo. L'important est de faire plastifiée l'affiche (environ 5$ chaque) et j'utilise du tape double face très fort pour les fixer. Qu'est-ce que vous en apprenez sur mon site hein!!?


Hakone

Pres de 250 photos de mon voyage à Hakone!!!! Ça c'était la partie la plus franchement agréable de mon voyage au Japon de mars et avril 2003. On y a fait connaissance avec le mont Fuji, on a mangé des oeufs noir des owakudani (les jet streams qui sortent de la montagne), on a passé une nuit dans deux auberges équipée toutes deux de onsen (bains d'eau chaude naturelle, chauffée par les sous-terrains volcaniques), on s'est promené en train des montagnes, en téléférique, en bateau kitsch, c'était le fun!!!


Cosplay

Je vous avais dit que je vous parlerais du cosplay. Le cosplay, c'est tout simplement le trip de se costumer en personnages de manga ou d'anime. Et les Japonais en sont très friands. Une chaine de magasin de manga et de figurines de Tokyo organise régulièrement des journées cosplay où tous ses employés se costument (il s'agit de Mandarake, une de mes boutiques préférée bien sûr ). On peut voir aussi des jeunes filles en cosplay dans les rues du quartier Harajuku à Tokyo. Ça part du pur otakisme jusqu'au fétichisme. Et quoi de plus sexy qu'une japonaise en costume d'anime. J'en ai eu plein les yeux en avril dernier au Tokyo International Anime Fair comme en fait foi cette photo:

Maera m'a posté un commentaire pour me faire découvrir le cosplay pour chat
http://www.petoffice.co.jp/catprin/mainichi/
Par ailleurs, pour revenir au Otaku, j'ai trouvé une page qui défini encore mieux le phénomène: http://www.mangajima.com/japon/otaku/otaku.htm


Japanese Street Fashion, La mode de la rue japonaise

C'est un univers tout à fait fascinant que ce celui de la mode de la rue au Japon, en particulier à Tokyo. L'an dernier j'avais documenter le sujet plus avant sur mon site, dans une section que j'avais appelée Tokyoïtes. À Tokyo, il y a beaucoup de jeunes extravangant de plusieurs style très différents. Et au Japon, "extravagants" ne veut pas dire "négligés". Ils ont l'air de personnages de Manga (on appelle ça le cosplay), de reines SM ou gothic, de poupées en dentelles ou de mascotte d'une marque de bonbon. Leurs habits sont très soignés, sophistiqués et originaux. Rien à voir avec les punks occidentaux, qui prétendant se démarquer de la masse, ne font finalement que créer une autre masse, la masse des punks avec leur standards et leur habitudes collectives. En les voyant pour la première fois l'an dernier, je me disais, mais quels jeunesse créative et recherchée! Je fus surpris de me rendre compte que pour les japonais, ces jeunes étaient perçu comme nos punks!!! On dit: "pauvres jeunes, ils s'écartent du droit chemin, ils ne savent pas quoi faire dans la vie...". Pourtant, moi, je trouvais que ce jeunes n'avait pas l'air méchants, ni sals, comme les délinquant qu'on retrouve en occident. C'est le choc des cultures.
Je viens de découvrir un site qui ne parle que de ça: Japanese Streets. Beaucoup de photos et on peut même uploader nos propres photos, ce que j'ai fait aussitôt. Les photos du photographe de ce site ont été prises à Osaka pour la plupart.
Il y a aussi une revue sur le sujet, publiée au Japon uniquement :
cover
Et un livre a été publié à l'international et on peut même le commander par amazon.ca:
cover


Le marche aux poissons de Tsukiji


Au quartier de Tsukiji se trouve le garde-manger du Japon. Un immense hangar où on prépare le poisson pour la vente aux restaurants. Partout une foule de poissonniers qui jouent du couteau pour découper d'énormes poissons, dans des sceaux de plus petites créatures marines sont encore en vie et gigotent. Des coursiers zig zag jusque dans le plus petit racoin avec des petits véhicules moteurs étranges et presque dangereux en nous frolant les molets. Des poissons et des fruits de mers en quantité et en variété surprenante. Voyez vous-même dans la galerie (4 pages de photos)...


Yokoham quartier chinois


Nouvelles photos. Prises à Yokohama, un quartier de Tokyo où se trouve le quartier chinois. Ce soir là il pleuvait et l'athmospère était très Blade Runner! Moi et Noriko en compagnie de Tomoko et Momoyan (la soeur de Nori et son mari) avons partager un repas typiquement chinois que j'ai photographié en gros plans bien sûr.


Fujisan


Hé oui je poste pas souvent sur mon blog, mais c'est que je me suis activé pas mal ces derniers jours: Hakone et les bains d'eau chaude naturelle qu'on accède par les trains de montagnes; le mont Fuji et les owakudani; le magasinage de figurines à Hakihabara (encore); le quartier chinois de Tokyo (Yokohama)... Ça me fait beaucoup d'images à classer et de secondes de temps à profiter au maximum! Je mets en attendant cette photo avec Nori et le Fujisan.


Doctaa Nakamatsu (Dr. Nakamats)


Un autre visage qu'on voit sur les murs de Tokyo à part le monsieur à la tranche de pain, (toujours relativement aux élections municipales de Tokyo) est celui du Docteur Nakamats, nul autre que l'inventeur du floppy disk. Sur son affiche il adopte une pose à la Elvis et il clame que le plus important c'est l'Amour! Cet homme serait l'être humain le plus créatif de l'humanité. Inventeur professionel, il détiendrait à lui seul plus de 3000 brevet dont aussi celui du Cerebrex, une sorte de chaise de l'espace qui améliorerait les capacité du cerveau et aiderait à vaincre l'impuissance! allez voir son site: http://www.dr.nakamats.com/ : assez capoté disons...
Ma première introduction au Dr. Nakamatsu fut lors d'une promenade à Sibuya avec Noriko. Soudain sur la place publique la plus achanlandée de Tokyo, mon attention est attirée par un gus qui crie dans le haut parleur de son petit camion: Doctaa Nakamatsu! Doctaa Nakamatsu! Doctaa Nakamatsu! Doctaa Nakamatsu! sans arrêt. Intrigué j'interroge Noriko qui me répond que le Dr. Nakamatsu est l'inventeur du floppy disk et il se présente aux élections. Quand j'ai vu son affiche avec le doigt pointé vers la caméra dans une pose à la Elvis, je me suis OK faut que je fasse des recherches sur ce personnage!
Ha oui! Il aime bien se vanter que la U.S. Science Academic Society l'a nommé un des 5 plus grand génie de l'humanité aux côtés de Archimèdes, Michael Faraday, Marie Curie et Nikola Tiesla. J'ai fait des recherches sur cette supposée U.S. Science Academic Society et il n'y a aucun site web autre que le site du Dr. Nakamatsu qui en parle... Dommage.